La vie au collège

Le mot de rentrée du Principal

Par Denis-Roland-Je Douge, publié le mardi 3 septembre 2019 16:51 - Mis à jour le mardi 3 septembre 2019 16:51

Les finalités et les moyens de cette année scolaire 2019-2020 nous ont été clairement énoncés par le Ministre de l’éducation nationale, relayés également par notre nouvelle Rectrice, Mme ALBERT-MORETTI : la nouvelle place accordée à l’expression orale et à l’éloquence est confirmée par le nouveau Bac 2021, comme par l’épreuve orale du Brevet 2020, et ce pour la troisième année consécutive. Corrélativement, les programmes du collège ainsi que le « socle des compétences, des connaissances et de la culture » maintiennent un haut niveau d’exigence des savoirs fondamentaux qui restent principalement évalués à l’écrit.

Par ailleurs, « s’unir pour réussir », dans le cadre d’une école inclusive, est plus et mieux qu’un slogan (Cf circulaire de rentrée, BOEN N°23 du 6 juin 2019) ; il s’agit en effet d’un enjeu majeur, depuis l’origine de notre école républicaine, afin de ne laisser aucun jeune sur le bord du chemin qui mène à l’âge adulte et à l’insertion socialisante par le travail.

En ce sens, notre Ministre nous rappelle trois défis qui dépassent de loin cette seule année scolaire :« le défi de l'égalité des chances, le défi du bien-être au travail des personnels et le défi environnemental », afin de préparer une « génération responsable ». Comment alors ne pas penser au réchauffement climatique inquiétant, à l’appauvrissement alarmant de la biodiversité des espèces végétales et animales, sans oublier les enjeux économiques et sociaux liés au développement durable ?

Notre système démocratique et ouvert d’enseignement doit jouer un rôle de premier plan pour sensibiliser, éduquer et rigoureusement former notre jeunesse à une connaissance précise de la question environnementale. À l’échelle planétaire, on se sent souvent impuissant. Mais l’échelle locale, celle du lieu où l’on vit, où l’on travaille, où l’on étudie, nous fait prendre conscience de l’emprise que l’on peut avoir sur cet environnement immédiat. Le collège Malraux va donc encore approfondir, au travers des « projets actions », une éducation interdisciplinaire au développement durable.

Les jeunes professeurs qui nous arrivent, dans un corps professionnel qui se renouvelle grandement, ajouteront leur enthousiasme à l’expérience solide des plus anciens.

Ainsi les parents de nos 680 élèves peuvent compter sur les 98 personnes qui travaillent au collège afin que leurs enfants soient en sécurité, qu’ils reçoivent une éducation prenant en compte leur singularité, mais aussi la capacité à vivre et à coopérer avec les autres, que leur soient prodigués des enseignements de qualité, qu’ils apprennent à penser avec rigueur, à s’exprimer précisément à l’écrit comme à l’oral, qu’ils s’imprègnent de riches repères culturels…

Enfin, que ce détour salutaire par l’école rende à nos jeunes le monde intelligible, plus sensible et porteur d’un espoir indéfectible pour remporter les grands défis du XXIe siècle.

Bonne rentrée à tous !

 

Le Principal, Denis DOUGÉ